Problème d’humidité de condensation et solutions | Humidité

Problème d’humidité de condensation et solutions

L’humidité de condensation est un ennemi que l’on ne voit trop souvent que lorsqu’il est trop tard. Mais il existe plusieurs solutions pour combattre ce phénomène d’excès d’humidité qui envahit l’espace habitable.

La condensation: un phénomène naturel

La condensation est un phénomène qui apparait lorsque l’humidité est proche de 100%. Le contact de l’air empli de vapeur d’eau et d’une surface froide crée cette saturation. Très présente en automne et en hiver, la condensation a plusieurs origines. Cela peut être dû à une fuite d’eau provoquant une infiltration mais aussi à une mauvaise ventilation. Il faut savoir qu’une famille de quatre personnes produit en moyenne 11l d’eau. Comment ? Ce sont des actes quotidiens qui produisent le plus de condensation : cuisiner, prendre des bains, faire la lessive ou tout simplement respirer. Il est donc impossible d’éviter le phénomène de condensation à l’intérieur d’un logement. A cela s’ajoute la localisation du bien. Si vous habitez une région humide, le problème de condensation est naturellement plus important. De même, l’orientation de vos murs. Un mur orienté nord a plus de chance d’être humide qu’un faisant face au sud.

Une mauvaise isolation peut aussi créer un phénomène de condensation. Les eaux de pluie peuvent s’infiltrer dans les murs ou l’eau peut aussi remonter des nappes phréatiques via le sol. Une mauvaise aération du logement est aussi source de problème. Lorsque par exemple vous faites bouillir de l’eau, il y a de la buée sur vos vitres. Si celle-ci ne peut pas être correctement évacuée, elle s’installera dans les murs autour de la fenêtre.
On ne peut pas éviter la condensation mais il est possible de réduire ses effets indésirables avant de devoir faire face à un vrai problème d’humidité de condensation.

Comment repérer un problème d’humidité de condensation ?

Il faut garder l’œil ouvert. En effet, plusieurs signes sont très visibles, comme la buée sur les vitres ou des taches sur le mur. Les premiers sites à être touchés par l’humidité sont naturellement les pièces d’eau. Si après avoir pris un bain, vous observez des gouttes d’eau sur le carrelage ou les murs, il est fort à parier que de la moisissure commence à s’installer. D’abord sur les joints, elle peut aussi, être présente sous le réservoir des toilettes ou dans tous les coins sombres que l’on nettoie moins souvent.

Les parties en bois – encadrement des fenêtres – sont aussi un lieu privilégié pour observer la moisissure, résultat d’un problème de condensation majeur. Si celle-ci est présente depuis un certain temps, elle peut attaquer les murs. Observer les murs et plafonds est aussi une excellente solution pour détecter la condensation. Veillez particulièrement aux angles. Si une large tache foncée ou de la poudre blanche apparaît, c’est de l’humidité.
La peinture ou les papiers peints peuvent aussi vous donner une idée de l’état des lieux. S’ils se décollent, il y a de la condensation.

L’humidité de condensation  peut venir de l’environnement mais aussi de la maçonnerie. Pour définir quel type de condensation vous tracasse, il y a un petit test tout simple. Posez une feuille en plastique sur votre mur. Attendez plusieurs jours et observez cette feuille. Si l’humidité est présente entre la feuille et le mur, le problème vient de la maçonnerie. Si au contraire, l’humidité est à l’extérieur de la feuille, la condensation est due à l’environnement.
Enfin, faites appel à votre odorat. Même si vous n’observez rien de particulier mais qu’il persiste une odeur de moisi, la condensation a commencé son travail de sape. A vous de trouver où. La moisissure aime les endroits sombres, derrière un meuble par exemple.

problème d'humidité de condensation

Voici le résultat d’un problème d’humidité de condensation dans une maison

Comment se débarrasser de l’humidité de condensation ?

La première des choses à faire est d’aérer régulièrement votre logement. Pas moins de 20 minutes par jour, même en hiver. Lorsqu’il fait beau et sec à l’extérieur, n’hésitez pas à ouvrir plus longtemps. Cette ventilation peut être complétée par un système installé par un professionnel qui ventilera au mieux votre maison. Régler votre chauffage peut également être une solution. Plus il fait chaud dans une pièce, plus l’humidité va se développer. Celle-ci va se déposer sur les murs plus froids que l’air et donc s’installer.
Il existe dans le commerce des déshumidificateurs que vous pouvez installer dans les pièces atteintes par l’humidité. C’est une aide pratique lorsque la surface n’est pas trop importante. Il vous faudra vider régulièrement le bac récupérateur sous peine d’accentuer la condensation si vous oubliez.

Si votre logement présente une humidité générale qui a déjà attaqué les murs, mieux vaut faire appel à un professionnel. Dans un premier temps, il fera un diagnostic gratuit et il trouvera la source de cette condensation. S’il s’agit d’une remontée d’eau, il injectera un produit dans les murs afin de stopper l’humidité ascensionnelle. Si l’humidité est externe, il posera une peinture hydrofuge sur vos murs. Celle-ci les protégera en formant une couche qui empêchera l’eau de s’infiltrer.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser une réponse

Derniers articles

Contact

Website: http://www.renovermaison.be
Email: info@renovermaison.be

Vous avez des problèmes d'humidité?

Recevez un diagnostic et un devis gratuit pour votre problème d'humidité! Ce service est gratuit et sans engagement. Vous pouvez recevoir 4 offres différentes d'expert de votre région en 1 seule demande.

Demandez un diagnostic gratuit pour votre problème d'humidité