Pare-vapeur ou frein vapeur pour mon isolation? | Isolation

Pare-vapeur ou frein vapeur pour mon isolation?

Durant la construction ou la rénovation d’une maison, il est très important de faire le bon choix de l’isolation du toit. A cet égard, il est essentiel de connaitre quand utiliser le frein vapeur et quand utiliser le pare-vapeur. Le premier est surtout utilisé dans une isolation naturelle. Dans ce cas, il ne sera jamais question d’utilisation de pare-vapeur. En effet, dans un dispositif isolant naturel, le frein vapeur permettra la respiration de l’enveloppe d’une construction qui suit des normes écologiques. Cela s’explique par le fait que l’isolant doit respirer et l’air ne doit pas être emprisonné dans la paroi. Ce premier système permet ainsi de ne pas emprisonner l’isolant naturel du fait qu’il ne soit pas complètement étanche. Quant au pare-vapeur, c’est un système totalement étanche qui est surtout à installer au niveau des murs qui donnent sur l’extérieur et les bâtiments construits dans des endroits très froids. Il est a placé sous l’isolant afin de permettre la régulation de l’air et des vapeurs d’eau.

Les avantages des deux dispositifs

Avant, les deux dispositifs se destinaient à une même fonction, celle d’empêcher que la vapeur d’eau qui se situe dans l’air ambiant intérieur, ne traverse le système d’isolation. Toutefois, dans le cas d’un système d’isolation naturelle, le frein vapeur permet aux vapeurs d’eau se trouvant dans l’isolant de passer à l’intérieur du bâtiment et de ne pas s’y coincer. Pour ce qui est du pare-vapeur, son avantage principal c’est qu’il résiste mieux aux diffusions de vapeur. Il est donc idéal pour les bâtiments qui produisent beaucoup d’humidité. C’est aussi un système permettant à l’isolation d’être plus étanche à l’air et à l’humidité.

Les inconvénients des deux systèmes

Pour le pare-vapeur, étant donné son étanchéité, l’air qui ne passera pas par le système ira au niveau de toutes les parties qui présentent des défauts et les endroits qui présentent des discontinuités dans le système. Par conséquent, des vapeurs d’eau peuvent s’y concentrer et s’y condenser. Des situations qui peuvent causer des détériorations et même, pouvant être la cause de la présence de ponts thermiques. Quant au frein vapeur, il n’est pas adaptable au bâtiment humide, car pouvant causer un affaissement et une détérioration de l’isolant à cause de l’humidité que le système laisse passer.

Installation des deux dispositifs

Dans l’installation du frein vapeur, il est essentiel de l’agrafer de manière fréquente sur 2 ou 3 cm, sur l’isolant. Par ailleurs, cette dernière doit bien déborder de l’isolant. Chaque feuille du frein vapeur doivent ainsi se chevaucher de 10cm afin d’optimiser l’étanchéité de l’isolant. Enfin, il faut enlever les bulles d’air après installation. Pour ce qui est de la mise en place du pare-vapeur, il doit être en contact direct avec le système d’isolation. Il devra également être posé de manière continue et il faut aussi l’installer entre l’isolant et le parement interne.

2 commentaires
  1. Quelle est la différence entre sous-toiture et pare-vapeur/frein vapeur?

  2. Un pare-vapeur est une membrane étanche à la vapeur qui protège votre isolation de l’humidité de l’intérieur. Le pare vapeur ou le frein vapeur se trouve du côté chaud de votre isolation (côté intérieur de l’habitation)

    La sous toiture se trouve en dessous de la couverture de toiture (tuiles ou ardoises). Elle protège votre isolation des intempéries. La sous toiture est donc du côté froid de votre isolation.

Laisser une réponse

Derniers articles

Contact

Website: http://www.renovermaison.be
Email: info@renovermaison.be
Poelaert: Devis + Thermostat Gratuit